Préparation

Le plan avant toute chose !

Établissez le plan de votre salle de bain et déterminez la disposition des installations sanitaires avec un spécialiste – faites poser convenablement les conduites d’alimentation et les raccords sanitaires. Isolez impérativement les tuyaux d’eau froide pour éviter toute condensation.
Il n’est pas nécessaire d’enlever le carrelage existant. Des surfaces planes et régulières peuvent être créées à l’aide de parements fermacell.

L’installation des plaques sur un châssis sanitaires vous évite un laborieux travail de percement des murs massifs. Il suffit en effet de faire courir les tuyaux d’eau ou les éléments d’installation complets le long du mur puis de bâtir une structure de base pour permettre le revêtement avec des plaques fermacell. Des structures standard sont proposées dans le commerce. Vous faites ainsi disparaître les conduites d’alimentation et d’évacuation derrière de nouveaux éléments qui peuvent en outre servir d’espaces de rangement. Les plateformes et meubles de séparation divisent la pièce en zones selon leurs fonctions et permettent une meilleure utilisation de l’espace. Il est possible de coller du carrelage directement sur les plaques fermacell. En deux temps trois mouvements, vous créez une salle de bain confortable, personnalisée au gré vos envies !

Commencez par inscrire toutes les dimensions avec précision :

Alignez le contour des parois en saillie à l’aide d’une règle et d’un niveau, et tracez les indications nécessaires sur le sol et les murs sur lesquels elles vont être posées. Placez les poutres verticales avec un écart de 50 cm et fixez-les à l’aide de cornières. En cas de raccordements et de supports pour lavabos, installez des traverses de bois pour assurer leur renforcement.
Marquez les emplacements des passages de tuyaux sur la plaque et sciez une surface plus grande d’env. 2 cm que le diamètre du tuyau pour éviter la propagation du bruit. Une fois la structure achevée, remplissez-la d’isolant. Vissez ou agrafez les plaques fermacell fibres-gypse. Jointoyez les plaques – reportez-vous au guide de pose.

Jointoyez les raccords et les ouvertures des conduites à l’aide de joints élastiques et étanches ou bouchez-les à l’aide de profils adaptés.